10 règles d'or pour bien vendre votre or

1-    Pour vendre de l’or sous quelque forme que ce soit, vous devez présenter une pièce d’identité et  attester que l’or que vous venez vendre est possédé par vous de manière légitime.

2-    Le prix de « rachat d’or » est une valeur qui peut s’appliquer au gramme d’or fin, au gramme d’or allié, ou à un objet (par exemple, la valeur d’une pièce).

3-   Si un bijou tient sa valeur de ses « pierres », il ne doit pas être racheté « au pesant d’or ». Dans ce cas, il doit être vendu en dépôt vente ou aux enchères.

4-    Tant qu’on ne maitrise pas la notion de « carat », on ne peut pas comprendre la valeur du prix de « rachat au gramme » d’un bijou en or.

5-    Le « cours de l’or » est public et identique pour tous. Mais le prix de « rachat d’or » est libre : à titrage égal, il peut être très variable d’un comptoir à l’autre.

6-    Un prix de rachat donné sur « internet » n’est jamais applicable dans la réalité car il est toujours « soumis à conditions », et ces conditions sont soit cachées, soit intenables.

7-    Ne vendez ou n’achetez jamais sous la pression. Les expertises sont gratuites et sans engagement. Si vous n’êtes pas vendeur APRES avoir reçu une offre chiffrée, vous devez pouvoir sortir du bureau de rachat AVEC votre or.

8-    Dans le cadre de la vente « aux enchères » le « prix marteau » n’est JAMAIS appliqué, car il ne tient pas compte des « frais vendeurs », lesquels sont toujours exprimés en « taux » d’un montant inconnu.

9-    Exigez de voir de vos yeux les poids sur la balance et les tests à l’acide sur l’ardoise. Il doit y avoir un test d’acide par « carat ». Ne lâchez jamais votre or des yeux.

10- Exigez un prix au gramme NET DE FRAIS pour chaque titrage AVANT de vendre, ainsi qu’un contrat de rachat qui présente vos Droits de rétractation.